Le Blog de Lola et Pascal

J+230

Bienveunue


La santé
PROBLÈMES LORS DE L'IRRADIATION LUMINEUSE

Divers
Y-Brush, une brosse à dents qui les nettoie toutes en 10 secondes
Une bonne hygiène aussi pour les implants
17% des Français renoncent aux prothèses dentaires
Formations cliniques et non-cliniques : une condition de survie pour les cabinets du futur
Les remèdes contre les problèmes bucco-dentaires
Un brossage de dents efficace en dix secondes?
Hygiène bucco-dentaire: La bouche, reflet de notre santé générale
Des Lyonnais créent une brosse à dents efficace en 10 secondes
Une convention qui réoriente la prise en charge et la rémunération des soins dentaires
Une dentiste alerte sur les matériaux toxiques contenus dans les composites dentaires
Santé buccodentaire : Le Maroc dévoile son nouveau plan à… New York
Je veux un appareil dentaire invisible
Nouveau service gratuit de prévention dentaire
Mauvaise haleine : il faut améliorer l’hygiène bucco-dentaire
Les jeunes bénéficient de rendez-vous gratuits chez le dentiste jusqu’à 24 ans
Quels sont les bienfaits de l’eau thermale pour les dents ?
HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE : BROSSETTES ET FIL DENTAIRE
Hygiène bucco-dentaire : la brosse à dents, une alliée de taille
Le chirurgien-dentiste pourra contester un avertissement
Comment sont remboursés les soins dentaires ? Faites une simulation
Les raisons de surveiller sa santé bucco-dentaire
Santé bucco-dentaire : la France est en retard
Une bactérie buccale à l'origine de la maladie d'Alzheimer ?
Gonesse : la maison de santé et la clinique dentaire sont ouvertes
Dans le Calvados, un dentiste jugé pour exercice illégal de la profession
Les maladies parodontales augmentent le risque de cancer chez les femmes âgées
Bientôt des prothèses dentaires intégralement remboursées !
Quand les problèmes dentaires provoquent des maladies à distance
Mal de dents : des conseils pour s’épargner la rage
Mutuelle dentaire : comment faire le bon choix ?
Le régime public de soins dentaires importe-t-il?
Comment et pourquoi optimiser le travail avec une assistante dentaire ?
Les 3 étapes d’un traitement endodontique réussi
Le dispensaire Saint-Martial a déjà reçu 300 patients démunis
4 astuces naturelles pour que vos dents soient plus blanches
Tarifs de dentistes: L'Assurance maladie dévoile ses propositions
Une dentiste roumaine comparaissait
Soins dentaires : le remboursement à 100 % commencera en 2020
Hygiéniste bucco-dentaire, sous-dentiste?
Les appareils orthodontiques : difficile de les entretenir
Plus d’un Québécois sur quatre est privé de soins bucco-dentaires en raison de leurs coûts élevés
Brossage des dents toujours la première arme
Une salle pour s'entraîner aux soins dentaires du futur à l'université de Montpellier
Les soins dentaires remboursés à 100 % en janvier 2020
Beauté et santé de la bouche : des objets connectés pour des dents parfaites
Les Français n’ont plus peur du dentiste
Handicap et santé bucco-dentaire: mobilisation des dentistes
Infection des dents de sagesse : la péricoronarite
La brosse à dents est un vrai problème pour notre planète
APHTE ET MAL DE GORGE : UN LIEN ?
3 REMÈDES DE GRAND-MÈRE À ESSAYER CONTRE LES APHTES
Dents : 4 blanchisseurs naturels dangereux à éviter
Solutions naturelles contre la plaque dentaire
Comment compléter le brossage des dents ?
Les conseils pour éviter la mauvaise haleine
L’hygiène des mains et buccodentaire à l’honneur
Le fluor : tout est question de dosage
La santé des dents : beaucoup plus précieuse qu'on ne le croit
Une tablette pour faciliter l'hygiène dentaire
Une nouvelle technique de réparation biogénique et biomimétique
Le point sur l'hygiène dentaire des enfants
KIT DE BLANCHIMENT DES DENTS : LE PRIX
Blanchiment En Cabinet Dentaire : Un Rendez-Vous Suffit
Avant de procéder au blanchiment des dents
Sensibilité dentaire : les solutions
Blanchir ses dents, pourquoi ? comment ?


Y-Brush, une brosse à dents qui les nettoie toutes en 10 secondes
Toutes sortes d'innovations sont présentées au CES, même les plus incongrues. Il est question ici d'un appareil ressemblant à un protège-dents à moteur, permettant de vous brosser les dents en 10 secondes chrono. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Les gens sont débordés et n'ont plus de temps à perdre, pas même pour des raisons d'hygiène. C'est certainement le constat établi par FasTeesH, qui a présenté une brosse à dents d'un nouveau genre. Et cette future révolution est d'origine française !

Les dentistes recommandent généralement de se brosser les dents deux fois par jour, durant deux minutes. Mais c'est sans compter sur Y-Brush, le nouvel appareil qui vous promet de remplacer ces deux minutes par seulement 10 secondes. Qu'allez-vous faire de tout ce nouveau temps libre ?

Pour parvenir à une telle prouesse, Y-Brush prend la forme d'un protège-dents, comme ceux utilisés en boxe ou en rugby, ou comme certains appareils dentaires traumatisant des générations entières d'adolescents. Il vous suffit simplement de le fixer sur son manche muni d'un moteur, d'y déposer votre dentifrice habituel, de le placer dans votre bouche, puis d'activer un des trois modes de vibration. Des poils en nylon, inclinés à 45°, comme le conseillent les dentistes, s'occupent alors de nettoyer toutes vos dents en même temps, à raison de 5 secondes pour chaque partie de votre mâchoire.

D'après les informations communiquées par la startup, Y-Brush retirerait 15 % de plaque dentaire en plus qu'une brosse à dents traditionnelle. Le dispositif, disponible en quatre tailles différentes, sera également livré avec une station de rechargement, un applicateur de dentifrice et un support de rangement.

Z-Brush n'est pas à une brosse à dents classique. Le dispositif ressemble plutôt à un protège dents que l'on utiliserait pour faire de la boxe. Des "poiles" en nylon sont positionnés à 45 degrés ; ils reproduisent pour vous la méthode de Bass (recommandée par les dentistes). Il suffit alors d'allumer la Y-Brush et de la "mâcher très doucement" pour se laver les dents ; 5 secondes dans un sens, puis 5 secondes dans l'autre sens. L’autonomie annoncée est d’un mois avec deux utilisations par jour. Une station permet de stocker le dispositif tout en le rechargeant par induction.


Message déposé le 09.01.2019 à 08:17 - Commentaires (0)


Une bonne hygiène aussi pour les implants
Quand il est trop tard pour sauver la ou les dents, reste le recours à la prothèse, et de plus en plus souvent à l’implant. «Mais les patients qui ont perdu leurs dents à cause d’une maladie parodontale sont les plus à risque de complications et d’infections péri-implantaires, parce que l’implant se fait dans un tissu cicatriciel à faible potentiel de cicatrisation et qui réagit moins aux mesures de régénération. Ils risquent donc plus de perdre les implants…», indique le Pr Monnet-Corti, odontologue (CHU Marseille). Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Lors de la pose d’un implant pour remplacer une dent manquante, l’os maxillaire est foré pour y implanter une racine artificielle en alliage de titane. Cet implant, intégré en profondeur dans l’os, est recouvert en surface par la gencive, mais une gencive cicatricielle, sans ligament, peu vascularisée… «C’est à cet endroit que peuvent se développer des infections.

Ces infections péri-implantaires ne font pas mal, et souvent l’infection est découverte à cause d’une mauvaise odeur dans la bouche, de petits saignements au brossage, parce que la gencive s’est beaucoup rétractée et laisse apparaître l’implant, ou encore parce que ce dernier bouge…» Le processus infectieux est donc assez comparable à la parodontite classique. «Ce sont probablement les mêmes bactéries, mais il n’y a pas encore de consensus sur la prise en charge de ces infections péri-implantaires», explique le Pr Monnet-Corti.

La mauvaise hygiène de vie, les facteurs généraux d’aggravation comme le tabagisme ont les mêmes effets favorisants sur les péri-implantites que dans la maladie parodontale. «À cela s’ajoute un facteur temps: quand on pose un implant à un jeune rugbyman qui s’est cassé la dent à 25 ans, il va ensuite être suivi, ou pas: quarante ans plus tard, son squelette a bougé, il peut avoir développé une obésité, un diabète, s’être mis à fumer…», précise le spécialiste.

Sauf en Suède ou dans certains États américains où les patients voient systématiquement leur dentiste tous les six mois durant toute leur vie, et où la prévention de ces péri-implantites peut être très efficace. La visite au moins annuelle est donc là encore impérative.

Message déposé le 02.01.2019 à 08:02 - Commentaires (0)


17% des Français renoncent aux prothèses dentaires
Dans un communiqué Agnès Buzyn se félicite de cette « avancée majeure pour renforcer l’accès aux soins bucco-dentaires ». Selon les chiffres évoqués par le ministère de la Santé, cet accord permettra de lutter contre le renoncement aux soins prothétiques, qui touche 17% de la population. Le « reste à charge zéro » sur les prothèses prendra la forme d'un panier de soins élémentaires entièrement pris en charge. Ce dernier comprendra « des couronnes, des bridges et des prothèses amovibles, d’une qualité « standard » mais ne pouvant pas répondre à toutes les situations cliniques et esthétiques », souligne pour sa part la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD). Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Concrètement, cela représente 35% des actes de prothèse. « Ces actes viendront s’ajouter aux 80 % de l’activité des cabinets dentaires déjà sans reste à charge (prévention, diagnostic, soins précoces et conservateurs, et chirurgie) », ajoute le syndicat qui précise que son accord a été obtenu non sans négocier des évolutions pour ses membres professionnels. Ainsi, ce dernier a obtenu que soit mise en place une « expérimentation prévention » qui pourra permettre de réduire la prévalence des maladies chroniques telles que l’obésité et le diabète.

Enfin, il est prévu d'entériner de nouvelles dispositions pour favoriser la prévention et la prise en charge de certains publics prioritaires, en particulier des enfants. « La prise en charge des populations vulnérables ou fragiles sera également renforcée : c’est le cas pour les patients diabétiques avec la prise en charge nouvelle des traitements parodentaires, non remboursés jusqu’à présent, ou encore pour les patients en situation de handicap mental lourd », ajoute le ministère de la Santé.

« Ce choix traduit la volonté des pouvoirs publics et de la profession d’une orientation volontariste de l’exercice des chirurgiens-dentistes dans le sens du soin et de la prévention », conclut le ministère de la Santé. La mise en place de l’offre commencera dès 2020 et sera accessible pour l’ensemble des actes concernés au 1er janvier 2021. Selon le dernier sondage de l'UFSBD menée à l'occasion de la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire, seulement 59% des Français connaissent le lien essentiel entre cette dernière et la santé générale, alors qu'il existe des interactions scientifiquement prouvées avec des maladies chroniques comme le diabète et les maladies cardiovasculaires.



Message déposé le 28.12.2018 à 07:35 - Commentaires (0)


Formations cliniques et non-cliniques : une condition de survie pour les cabinets du futur
Obligation légale, la formation professionnelle peut constituer une formidable opportunité pour les praticiens d’améliorer la qualité de leurs soins et des services aux patients. Cependant, une grande part d’entre eux optent plus volontiers pour la formation clinique, sans nécessairement voir l’intérêt d’une formation non clinique. Une problématique d’autant plus compréhensible qu’il n’est pas aisé de concilier la disponibilité que suppose la formation avec les exigences de la vie au cabinet. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Dans un premier temps, il est nécessaire de prendre le temps de la réflexion et de se demander le plus objectivement possible ce que l’on pourrait/souhaiterait améliorer dans sa pratique (clinique, organisation, gestion, stratégie d’exercice, communication, management ). Cette étape permettra ensuite de cibler la formation qui convient Mais alors que faut-il privilégier : le clinique ou le non clinique ?

Aucune des deux, sûrement Les deux disciplines sont indissociables et sont nécessaires à la bonne marche d’un cabinet. Peut-être serait-il tout de même bon de commencer par le non clinique afin d’améliorer ses compétences en matière de management, de gestion ou de communication. Une fois maitrisées, ces aptitudes laissent toute la latitude pour développer la technique afin d’élargir son approche globale.

Parler d’organisation et de gestion ne sont pas des gros mots. Il est essentiel de rappeler que le but de la profession est de soigner au mieux les patients. Le praticien a l’obligation légale et morale de proposer des soins qualitatifs. Mais s’il est mal organisé et donc débordé, son cabinet connaîtra fatalement des baisses financières qui auront pour conséquences une démotivation importante. Ce manque de motivation conduit à de la frustration voir même à une baisse de la qualité de soins. C’est un engrenage dont il faut se sortir pour respecter les engagements fixés en se lançant dans l’odontologie.

N’oublions pas que la gestion et l’organisation du cabinet correspondent objectivement à une part importante de l’activité de la pratique dentaire. Alors point de découragement. Rebattez les cartes et formez-vous ! La formation est également le temps du constat et de l’envie de changement. Pourquoi ne pas voir ce moment comme l’opportunité d’impulser du renouveau à sa pratique et à sa stratégie. Ce nouvel élan permet de voir les choses différemment et de se projeter loin et sereinement, fort des compétences acquises au cours de sa formation.


Message déposé le 27.12.2018 à 07:27 - Commentaires (0)


Les remèdes contre les problèmes bucco-dentaires
Comme tout le monde, vous redoutez de vous installer sur le fauteuil du dentiste ? Aphtes, dents qui grincent, mauvaise haleine... certains remèdes de grand-mère contre les problèmes bucco-dentaires sont parfois très efficaces (et pourraient vous éviter le cabinet dentaire...). Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Il y a toutes sortes de problèmes bucco-dentaires. De la carie à la poussée des dents de sagesse, en passant par la mauvaise haleine, ils sont plus ou moins graves selon les cas. Ils peuvent avoir différentes causes : une mauvaise hygiène dentaire, une mauvaise alimentation, une grossesse, ou encore des troubles digestifs. Dans la plupart des cas, ils sont sans gravité, mais peuvent être douloureux ! Heureusement, il existe des remèdes de grand-mère pour les soulager.

Pour les aphtes, petits boutons sans danger à l'intérieur de la bouche, plusieurs solutions naturelles existent pour ne pas avoir à prendre de médicaments. Il en va de même pour tous les maux de bouche, qui font souffrir aussi bien les adultes que les enfants. Par exemple, rien de tel qu'un peu d'eau salée pour soulager une dent (de lait, définitive, ou de sagesse) qui pousse douloureusement ! Idem pour la gingivite, un problème de gencives qui touche particulièrement les femmes pendant la grossesse.

Mais il existe aussi des solutions pour d'autres petits soucis bucco-dentaires comme le bruxisme par exemple. Le fait de grincer des dents pendant la nuit, est souvent lié au stress, et peut parfois se guérir sans consulter un spécialiste.

Autre problème bucco-dentaire, assez connu et peu agréable pour la personne et les gens qu'elle fréquente : la mauvaise haleine. Tout le monde sait de quoi il s'agit, mais peu de monde en connait les causes. Mais surtout, rares sont ceux qui savent comment y remédier ! Heureusement, il existe des solutions simples et naturelles ! Il faut souligner que tous si ces petits tracas sont peu gênants, et à priori sans danger, en cas de persistance, il est conseillé de consulter un médecin ou un dentiste.


Message déposé le 26.12.2018 à 07:45 - Commentaires (0)


Un brossage de dents efficace en dix secondes?
Et si quelques secondes suffisaient pour brosser efficacement vos dents ? C’est la promesse d’Y-Brush, une brosse à dents nouvelle génération mise au point par deux Lyonnais et disponible depuis mardi en précommande en ligne. Trois ans de recherches et de développement ont été nécessaires pour concrétiser l’ingénieuse idée venue en 2015 à Benjamin Cohen alors qu’il regardait ses petits-cousins se brosser laborieusement les quenottes. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

« Comme tous les enfants, ils avaient du mal à faire le bon geste et ne tenaient pas plus d’une minute à se brosser les dents avant d’aller se coucher », se souvient le fondateur de la start-up FasTeesH, installée au sein de l’incubateur de l’Ecam (école d’ingénieurs).

Le soir même, il décide de se chronométrer et réalise qu’il ne tient pas lui-même les deux minutes préconisées par les institutions de santé. « Les Français se brossent les dents en moyenne pendant 43 secondes », ajoute l’entrepreneur de 33 ans. Et un quart d’entre eux n’effectue ce geste d’hygiène qu’une fois par jour.

Son idée en tête, il s’entoure de Christophe Cadot, un ingénieur de 29 ans devenu son associé, pour mettre au point la technologie qu’il imagine. « Notre Y-Brush, dont le fonctionnement est proche d’une brosse à dents électrique, se place sur les dents du haut puis du bas, comme un protège-dents. Elle est tapissée de poils en nylon, très fins, inclinés à 45 degrés, ce qui permet de nettoyer partout en profondeur », ajoute Benjamin Cohen.

Après cinq secondes de brossage en simultané des dents du haut totalement englobées, la brosse en forme de Y, disponible en quatre tailles (pour enfants et adultes), se positionne sur la dentition du bas pour 5 secondes de nouveau.

Pour mettre au point cette technologie, aujourd’hui brevetée, les entrepreneurs sont allés sonder dès le départ des chirurgiens-dentistes. « Ils ont tout de suite montré de l’intérêt », ajoute le trentenaire. L’étape la plus essentielle ensuite était de vérifier l’efficacité de ce brossage ultrarapide. Pendant plus de deux ans, des tests ont été réalisés in vitro, sur une réplique de mâchoire humaine.



Message déposé le 20.12.2018 à 07:44 - Commentaires (0)


Hygiène bucco-dentaire: La bouche, reflet de notre santé générale
On n’attend pas d’avoir les cheveux aux chevilles pour aller chez le coiffeur. Eh bien c’est à peu près la même chose avec le dentiste: mieux vaut ne pas laisser ses dents se recouvrir de tartre pour consulter. Pourtant, un Français sur deux (54%)* avoue ne pas avoir le réflexe du rendez-vous annuel en cabinet. Pire, 18% d’entre eux ne sont pas familiers du brossage quotidien. Réuni cette semaine à Paris à l’occasion du congrès de l’association dentaire française (ADF), un collectif de professionnels insiste sur les dangers potentiels d’une telle négligence, non seulement sur la santé bucco-dentaire, mais aussi sur notre santé générale. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

«Notre métier ne se limite pas aux dents. On a un rôle à jouer dans tout ce qui est médical. La bouche est révélatrice de symptômes généraux», souligne le docteur Corinne Lallam. Pour elle, il est important de rappeler que le dentiste est un médecin à part entière, qui prend en charge le patient de façon globale. Et ce, même si la bouche est considérée comme le miroir de la santé générale depuis le XVIIIe siècle et le tri des esclaves.

Dans le panel des pathologies potentiellement décelables, les premières citées concernent les dents elles-mêmes. «Un tas de maladies génétiques s’expriment à ce niveau», embraye le professeur Jean-Christophe Fricain. On peut associer anomalies de l’émail (malformations, apparition de strates jaunes), avec une pathologie rénale.» Dans ce cas, le dentiste oriente le patient pour demander un examen complémentaire.

Le parodonte (tissu autour des dents et des gencives) reflète lui aussi de nombreux maux en lien avec le brossage quotidien de nos dents. Selon le docteur Lallam, une parodontite ou gingivite peut être liée à un risque de maladie cardiovasculaire: «Quand on a des bactéries sur les dents, on déclenche une réaction d’inflammation qui s’accroît et peut devenir chronique. Les bactéries vont essaimer dans le corps et se fixer de façon aléatoire sur des zones à risque. Ce choc va provoquer une réaction problématique sur le cœur.»

Message déposé le 19.12.2018 à 07:57 - Commentaires (0)


Des Lyonnais créent une brosse à dents efficace en 10 secondes
Un brossage de dents impeccable en 10 secondes au lieu des 2 minutes recommandées ? C'est la promesse d'Y-brush, une brosse à dents lancée par une start-up lyonnaise. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Le brossage des dents est une corvée pour nombre de Français. 23 % d'entre eux respectent la recommandation des deux brossages quotidiens de l'Union française de la santé bucco-dentaire (Ufsbd). La durée moyenne de brossage est de 43 secondes au lieu des deux minutes prônées par l'Ufsbd. Face à ce constat, Benjamin Cohen, ingénieur lyonnais fondateur de la start-up FasTeesH, a pensé à une solution moins "chronophage" et surtout moins contraignante que les brosses à dents classiques. L'idée lui est venue en observant ses petits-cousins se brosser avec peine les dents. "Comme tous les enfants, ils avaient du mal à faire le bon geste et ne tenaient pas plus d'une minute à se brosser les dents avant d'aller se coucher", explique-t-il à 20 minutes. Après trois ans de développement et de collaboration avec des dentistes, Benjamin Cohen et ses associés sortent donc un modèle qui réduit ce geste d'hygiène à 10 secondes chrono.

La Y-brush est un dispositif qui se rapproche du fonctionnement des brosses à dents électriques. Avec sa brosse en forme de Y qui se pose comme un protège-dents. Il se place sur les dents du haut puis du bas. Ses poils en nylon, très fins, inclinés à 45 degrés, permettent de nettoyer toutes les dents en profondeur et d'éliminer la plaque dentaire. 15 % de plaque dentaire en plus serait retirée par rapport à un brossage classique de deux minutes, garantissent ses inventeurs.

Gadget marketing ou véritable innovation dans l'hygiène bucco-dentaire ? La brosse à dents high tech a été testée pendant deux ans in vitro sur une réplique de mâchoire humaine. Et des centaines de volontaires ont testé l'appareil avec succès.

Signe que le concept plaît au public, la campagne de financement participatif lancée sur Kickstarter a largement franchi l'objectif initial des 21 397 euros. L'enveloppe atteint à date 55 899 euros. Disponibles en pré-commande sur Internet pour 65 euros, elles devraient être livrées dès avril 2019. Un autre modèle destiné aux personnes en incapacité de se brosser les dents devrait prochainement voir le jour selon 20 minutes.


Message déposé le 17.12.2018 à 07:30 - Commentaires (0)


Une convention qui réoriente la prise en charge et la rémunération des soins dentaires
La convention signée entre l'Union dentaire, la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) – qui représentent à eux deux 60 % des chirurgiens-dentistes – et l’Assurance Maladie marque un tournant dans la prise en charge des patients. Elle réoriente durablement et profondément le cadre économique d’exercice des chirurgiens-dentistes dans le sens d’une médecine bucco-dentaire davantage préventive et conservatrice en engageant un effort sans précédent de revalorisation des soins courants. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.


L’aboutissement des négociations entamées il y a 2 ans ouvre une nouvelle ère qui « réconcilie la vocation thérapeutique et la logique économique » de cette profession, comme l’a souligné Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance Maladie. La convention 2019-2023 signée le 21 juin 2018 permet de favoriser l’accès aux soins dentaires, de réduire le reste à charge (RAC) des assurés afin d’apporter des réponses au renoncement aux soins (estimé à 17 % de la population), tout en assurant aux chirurgiens-dentistes un modèle économique leur permettant une progression globale de leur rémunération.

En 5 ans, l’assurance maladie obligatoire (AMO) et les complémentaires (AMC) consacreront 1,2 Md€ à la réforme. Au terme des 5 années de la convention, et après prise en compte des revalorisations tarifaires sur les soins conservateurs et de l’instauration concomitante du plafonnement des tarifs des prothèses, l’augmentation nette des honoraires des chirurgiens-dentistes sera de 287 M€.

La réforme bénéficie essentiellement à l’amélioration de l’accès aux soins des patients avec un investissement de près de 900 M€ via :
417 M€ pour les revalorisations des soins conservateurs, de 40 à 60 % pour encourager ces traitements qui visent à conserver et soigner les dents ;
374 M€ pour l’amélioration de la prise en charge des soins ;
108 M€ pour le renforcement des actes de prévention notamment chez les enfants et les jeunes.

L’accord vise également à rendre le prix des soins dentaires plus accessible au plus grand nombre, notamment quand il s’agit de prothèses. Des plafonds de prix opposables pour certains actes prothétiques réalisés aujourd’hui sont mis en place progressivement, intégrant toutes les techniques et les matériaux nécessaires à une prise en charge de qualité. Une large partie de ces actes sera remboursée intégralement, sans aucun reste à charge pour l’assuré dans le cadre du panier RAC 0.









Une dentiste alerte sur les matériaux toxiques contenus dans les composites dentaires
Message déposé le 14.12.2018 à 07:43 - Commentaires (0)


Une dentiste alerte sur les matériaux toxiques contenus dans les composites dentaires
Depuis 1995, le laboratoire français ELSODENT innove et développe de nouveaux outils et matériaux à destination des chirurgiens- dentistes. Gilbert Ely, fondateur d’ELSODENT, met au point depuis plus de 20 ans des produits développés pour les professionnels du secteur, afin de répondre au mieux aux problématiques quotidiennes des praticiens, mais aussi aux attentes de leurs patients, de plus en plus attentifs à la composition des matériaux utilisés. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Dès 2013, le laboratoire entame des recherches sur la mise au point de produits plus sains, à la biocompatibilité améliorée, avec la gamme BIO PLUS. ELSODENT fournit désormais aux praticiens des matériaux et des résines sans perturbateurs endocriniens et autres substances nocives, remises en causes par la communauté scientifique.

« Cela fait environ un an que j’utilise la gamme de produits BIO PLUS, que j’ai découverte à l’occasion du congrès 2017 de l’ADF (Association Dentaire Française). J’avais déjà été sensibilisée sur l’emploi et l’utilisation de composites et amalgames plus sains (car certains produits sont clairement reconnus comme perturbateurs endocriniens voire cancérigènes) et je souhaitais travailler avec d’autres matériaux pour assainir la bouche de mes patients. Quand j’ai compris leur démarche, j’ai donc décidé d’utiliser leurs produits pour un premier test. Celui-ci a été concluant quasi-immédiatement. Outre l’aspect plus sain et moins toxique, la gamme BIO PLUS a été réfléchie pour l’utilisation finale par le praticien : les produits sont différents et véritablement performants. Plus faciles à travailler, leur résistance est remarquable, ce qui est également une caractéristique intéressante pour le ressenti du patient. La fluidité des résines autopolymérisables est parfaite, l’état de surface de la « provisoire » est net et non luisant. En outre, elles peuvent se « rebaser » pour être réajustées.

Il est important de sensibiliser les patients à ces sujets. Ils attendent réellement que l’on arrête de polluer leurs bouches avec des matériaux toxiques. Je recommande les produits BIO PLUS à mes confrères avec lesquels j’échange régulièrement sur ces problématiques. Les dernières innovations en la matière constituent un bon début mais il reste évidemment encore des progrès à faire car la demande est grandissante : praticiens comme patients aspirent à la meilleure qualité de soin possible. », Dr LM, Chirurgien-dentiste exerçant depuis 1994.

Message déposé le 13.12.2018 à 08:29 - Commentaires (0)


Santé buccodentaire : Le Maroc dévoile son nouveau plan à… New York
Le ministère de la santé a élaboré un nouveau plan stratégique national de développement du Secteur de la Sante buccodentaire pour la période 2018-2025 afin de poursuivre les efforts d’amélioration de l’offre de soins buccodentaire au Maroc, a indiqué ce vendredi à New York, Anass Doukkali, ministre de la Santé. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Intervenant à l’ouverture d’un événement parallèle sur la sante buccodentaire et les maladies non transmissibles, organise à la New York University, en marge de la réunion de Haut Niveau des Nations Unies sur les maladies non transmissibles, sous le thème « Accélérer le progrès global et intégre » dans le cadre de la 73ème session de l’assemblé générale des Nations Unies, Doukkali a précisé que ce plan s’articule autour de plusieurs axes d’intervention. Il s’agit du renforcement de la prévention et de la communication, l’amélioration de l’offre de soins, le développement de partenariats, la révision et l’actualisation de l’arsenal juridique et réglementaire, la promotion de la formation initiale et continue et de la recherche scientifique en sante buccodentaire.

Selon le ministre, l’implantation de ce plan stratégique nécessite l’implication et l’engagement des différents intervenants publics et privés et des partenaires nationaux et internationaux, selon une approche managériale moderne axée sur la performance et la participation et la collaboration multisectorielle. Au Maroc, a-t-il dit, « a l’instar de la plupart des pays en voie de développement, nous sommes interpellés par les prévalences enlevées de la carie dentaire et des parodontopathies », faisant savoir que l’enquête épidémiologique nationale réalisée en 2012 par le ministère de la sante a montré que la carie dentaire touche 81,8% des enfants de 12 ans et 91,8% des adules entre 35 et 44 ans.

Les parodontopathies affectent 42,2% de la population âgée de 12 ans et 79% des individus entre 35 et 44 ans. Ces chiffres confirment clairement que ces affections représentent un réel problème de sante publique, a-t-il ajouté. Le ministre a dans ce cadre passé en revue une série d’initiatives entreprises en collaboration avec les partenaires du ministère pour faire face à ce fardeau, notamment la mise en place, depuis 1990, d’un programme National de Sante Buccodentaire qui s’articule autour de deux stratégies d’intervention, la prévention et le renforcement de l’offre de soins buccodentaire.




Message déposé le 12.12.2018 à 07:57 - Commentaires (0)


Je veux un appareil dentaire invisible
Les adultes étaient réticents à porter un appareil dentaire métallique. Ils sont aujourd'hui imperceptibles. Quand l'orthodontiste de Sophie lui a annoncé qu'elle allait devoir porter un appareil dentaire, elle a failli fondre en larmes. "J'avais 26 ans et aucune envie d'afficher en société un 'sourire d'enfer'. Je trouvais humiliant de devoir porter des bagues métalliques à mon âge, mais j'étais complexée par le chevauchement de mes incisives." Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Sa frustration était d'autant plus grande qu'elle avait déjà porté un appareil dentaire à l'adolescence. Cette récidive est courante chez les personnes qui n'ont pas bénéficié de contention ou de gouttière de maintien après leur traitement.

Des patients comme Sophie, le Docteur Jean-Jacques Aknin, orthodontiste à Paris et fondateur des Centre d'orthodontie dentaire Vivortho, en reçoit de plus en plus : "Avoir des dents blanches et alignées est aujourd'hui une préoccupation majeure. C'est même un marqueur de réussite sociale et professionnelle." Une récente étude réalisée par la marque d'aligneurs invisibles Smilers vient étayer les propos du spécialiste. 82% des recruteurs français interrogés déclarent porter avantage aux candidats souriants et 54% des sondés estiment que des dents bien alignées contribueraient à leur succès. Le sourire américain peroxydé a la cote.

Pour répondre à la demande des patients, de nouveaux types d'appareils dentaires invisibles sont proposés aux adultes. "Lorsque mon orthodontiste m'a parlé des aligneurs transparents, j'ai repris mon souffle, plaisante Sophie. J'aurais pu l'embrasser tellement j'étais heureuse d'avoir une alternative aux bagues métalliques."

"Avant on proposait des appareils dentaires en céramique pour qu'ils se confondent avec les dents, mais ça restait visible, appuie le spécialiste. Aujourd'hui, nous sommes capables de proposer des gouttières transparentes en polytéréphtalate d'éthylène qui obéissent à une stratégie orthodontique aussi élaborée qu'un appareil dentaire traditionnel. Le temps de traitement est le même."

Les gouttières Invisalign et Smilers -leaders sur le marché des aligneurs transparents- sont moulées à la forme des dents du patient et se changent tous les quinze jours. "Les nouvelles gouttières sont remodelées au fil des semaines grâce à un système de numérisation des empreintes et d'affiche en trois dimensions, pour que la correction s'effectue peu à peu", détaille le Dr Aknin.

"On peut traiter les diastèmes dentaires -écart entre les dents-, les occlusions croisées -mauvais alignement des mâchoires inférieure et supérieure- ou encore les encombrements -chevauchement dentaire. Pour les cas les plus complexes, il faudra parfois coupler cette méthode à d'autres techniques orthodontiques."

Message déposé le 11.12.2018 à 08:05 - Commentaires (0)


Nouveau service gratuit de prévention dentaire
Un groupe d’hygiénistes dentaires a mis sur pied un nouveau service gratuit de prévention dentaire destiné aux personnes vulnérables et démunies. Ce projet a pour but d’aider ces gens à améliorer leur santé buccale et globale. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Les services sont offerts chez COMSEP, sur la rue Saint-François-Xavier. Selon les besoins, les hygiénistes se déplaceront également à domicile. «Notre service de prévention s’adresse aux clientèles plus vulnérables qui hésitent à recevoir des soins pour différentes raisons, explique France Lavoie, hygiéniste dentaire et responsable du projet. On est une nouvelle alternative pour ces personnes qui ne consultent pas les services offerts actuellement.»

«C’est de la prévention qui est complémentaire aux services qui existent déjà et qui sont offerts par les dentistes, denturologistes et autres professionnels du domaine dentaire, ajoute cette dernière. On insiste beaucoup sur l’accompagnement parce qu’on sait que certaines personnes ont des craintes à aller chez le dentiste. Cet accompagnement est un plus pour leur permettre d’améliorer leur santé générale en commençant par leur bouche.»

Les hygiénistes seront présentes à leur local chez COMSEP environ quatre jours par semaine, sauf lorsqu’elles seront sur la route pour rencontrer à leur domicile les personnes qui ont des problèmes de mobilité. «On a un horaire souple et on va prendre le temps avec chaque personne», assure Mme Lavoie.

À court terme, cette dernière aimerait rejoindre 50 personnes et 300 au cours des prochaines années. «D’autres hygiénistes dentaires se joindront à nous et il y a aussi des infirmières qui démontrent un intérêt à faire partie du projet pour faire un lien avec la santé générale», indique France Lavoie.

«On a des millions de bactéries dans la bouche, précise-t-elle. Certaines d’entre elles peuvent pénétrer dans le corps et s’attaquer au cœur, aux poumons et au cerveau si on ne se brosse pas les dents. Et c’est justement les complications qu’on veut éviter.»

COMSEP a pour sa part contribué au projet en prêtant le local pour plusieurs mois. «On s’aperçoit que les personnes à faible revenu ont des problèmes de dentition parce qu’elles n’ont pas nécessairement l’argent pour s’acheter du dentifrice, brosses à dents et compagnie, indique Sylvie Tardif, coordonnatrice de COMSEP. Ces personnes ne vont pas nécessairement chez le dentiste non plus.»

Message déposé le 06.12.2018 à 07:54 - Commentaires (0)


Mauvaise haleine : il faut améliorer l’hygiène bucco-dentaire
Une mauvaise haleine est le plus souvent provoquée par la prolifération des bactéries dans la bouche. Pour y remédier, une bonne hygiène bucco-dentaire est la clé. La sécheresse de la bouche doit être aussi évitée. La mauvaise haleine, ou « halitose », est le fait de produire une odeur incommodante par l’air exhalé, qui s’échappe de la bouche ou du nez. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Les bactéries présentes dans la bouche sont généralement responsables d’un problème certes bénin mais qui se révèle un handicap dans la vie sociale et perturbe parfois l’équilibre psychologique de l’individu qui souffre alors d’un véritable complexe. Ce trouble est souvent méconnu par les personnes concernées qui deviennent insensibles à leur propre odeur.

Dans la grande majorité des cas, la mauvaise haleine ou « halitose » provient de la bouche et des bactéries (Solobacterium moorei) qui, en dégradant les protéines, produisent des composés chimiques à base de souffre dont l’odeur est désagréable.

Une mauvaise hygiène de la bouche et des dents est donc souvent en cause. Des gencives en mauvais état (« gingivite » ou « parodontite »), ainsi qu’une langue à la surface irrégulière sont aussi souvent responsables, de même que les caries et les abcès dentaires. Parfois, une infection sous une couronne dentaire peut créer la mauvaise haleine.

Une bouche sèche (« xérostomie ») favorise la prolifération bactérienne et donc une haleine désagréable. Elle peut être liée à certaines maladies (syndrome de Gougerot-Sjögren), mais le plus souvent à certains médicaments également en asséchant la bouche (antalgiques, antitussifs, antidépresseurs…). C’est aussi le cas du tabagisme qui de plus abîme les dents et les gencives.

Les amygdalites et les sinusites peuvent être en cause : la macération dans une amygdale cryptique est une cause d'halitose rebelle trop souvent oubliée, alors qu'elle est une des plus faciles à résoudre : le médecin oto-rhino-laryngologiste ouvre les cryptes et les nettoie. Le reflux gastro-œsophagien entraîne parfois une haleine fétide, de même que les ulcères gastroduodénaux, en particulier en cas d’infection à Helicobacter pylori. Certains désordres endocriniens peuvent provoquer une « halitose » : diabète, troubles menstruels.

L’intolérance au gluten (ou maladie cœliaque) est une cause fréquente où l’halitose signe la malabsorption. La mise en place d'un régime sans gluten entraîne dans la plupart des cas une guérison complète de l'halitose et des autres troubles digestifs.



Message déposé le 03.12.2018 à 07:24 - Commentaires (0)


Les jeunes bénéficient de rendez-vous gratuits chez le dentiste jusqu’à 24 ans
Le programme de prévention bucco-dentaire "M’T dents" permet aux enfants et aux adolescents de bénéficier gratuitement d’un examen et de soins chez le dentiste, dès l’âge de 6 ans, puis tous les trois ans jusqu’à 24 ans. La marche à suivre pour profiter du dispositif. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Le programme «M’T dents» proposé par l’Assurance maladie permet à tous les enfants de 9, 12, 15 et 18 ans de bénéficier d’un rendez-vous gratuit chez un chirurgien-dentiste ou un médecin qualifié en stomatologie. Afin d’éviter que les jeunes adultes renoncent aux soins dentaires, notamment pour des raisons financières, le dispositif est désormais étEndu aux personnes de 21 et 24 ans. Au total, près de 1,5 million d’assurés de ces âges peuvent y prétendre en 2018.

Un mois avant leur date d’anniversaire, les 21-24 ans reçoivent une invitation personnalisée de l’Assurance maladie, accompagnée d’un bon de prise en charge pour un examen bucco-dentaire, valable un an.

Il suffit ensuite de prendre rendez-vous avec le dentiste conventionné de son choix. Lors de la consultation, le jeune doit présenter le bon de prise en charge joint au courrier ainsi que sa carte Vitale. Lors de cette visite, le dentiste examine les dents et les gencives et, si besoin, effectue une ou plusieurs radiographies pour vérifier que des caries ne se sont pas nichées sur les côtés des dents. Un programme de soins peut également être établi pour l’occasion. Les consultations et actes effectués dans le cadre de ce dispositif sont pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie, à condition d’être réalisés dans les 9 mois qui suivent le rendez-vous "M’T Dents" avec le dentiste. Les soins liés au mauvais positionnement des dents (orthodontie) ou aux prothèses ne sont pas pris en charge dans ce cadre.





Cliquez ici pour voir la photo
Message déposé le 28.11.2018 à 08:41 - Commentaires (0)


Quels sont les bienfaits de l’eau thermale pour les dents ?
Maladies touchant la peau, les poumons, le système digestif, les articulations... L'eau thermale permet de soulager un grand nombre d'affections. Et si on vous disait qu'elle peut également prendre soin de votre bouche : gencives et dents ? On fait le point. Un sourire en pleine santé, cela s'obtient grâce à des soins buccaux basiques quotidiens. Mais avec l'âge, les dents et les gencives s'abîment et certaines maladies parodontales peuvent se développer. Pour lutter contre ses affections, il existe des cures thermales pour agir en profondeur dans la cavité buccale. Une cure thermale spécifiquement adaptée aux gencives et aux dents permet de rétablir l’équilibre de la flore buccale de manière globale en plus de soulager les troubles en particulier (parodontopathies, péri-implantites...). Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Les cures thermales bucco-dentaires concernent tous les âges et plus spécifiquement les personnes de plus de 50 ans. En effet, les problèmes bucco-dentaires apparaissent souvent après cet âge lorsqu’il est nécessaire de s'équiper de prothèses dentaires mobiles ou fixes.

Pulvérisations d’eau thermale, douches gingivales, douches filiformes buccales, bains de bouche... Les soins thermaux se font au niveau de la cavité buccale. Leur action ? Un nettoyage des muqueuses proches de la dent ainsi que des espaces inter-dentaires. Par ailleurs, la chaleur de l’eau thermale crée une vasodilatation des vaisseaux qui permet une détente des muscles des parois de ces vaisseaux. Enfin, les sels minéraux et les oligo-éléments contenus dans cette eau ont une action bénéfique sur les gencives et les dents. Ce type de cure thermale peut-être prescrite par votre médecin traitant ou par votre chirurgien-dentiste en prévention ou dans un cadre curatif.

Lors de cures thermales à Castéra-Verduzan, différentes techniques sont utilisées en fonction des pathologies à traiter, notamment des cures de boisson, et des soins buccaux (douche gingivale, pulvérisations, humage-nébulisation...). Le secret de cette eau ? Sa concentration en soufre, en calcium et en magnésium qui lui donne en grande partie ses propriétés reminéralisante, antalgiques, et apaisantes.

A la maison, vous pouvez continuer les soins avec les produits BUCCOTHERM®, fabriqués à partir de cette eau thermale à pH basique (pH = 8,1). Ils sont apaisants et reminéralisants, régulent l’acidité de la bouche et permettent de lutter contre les attaques acides, facteur de risque du développement de caries.



Cliquez ici pour voir la photo
Message déposé le 27.11.2018 à 08:00 - Commentaires (0)


HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE : BROSSETTES ET FIL DENTAIRE
Pour conserver une excellente santé dentaire, l’hygiène bucco-dentaire est un rituel essentiel qui doit être rigoureusement respecté au quotidien. Les simples brossages de dents sont certes indispensables mais pas suffisants. Pour éviter autant que possible les caries, la plaque dentaire, les parodontites, les gingivites ou encore la prolifération des bactéries, il faut également penser au nettoyage interdentaire. Pour ce faire, on mise sur le fil dentaire et la brossette. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Le fil dentaire, généralement fabriqué en nylon ou en soie, complète efficacement le brossage de dents réalisé avec une brosse à dents classique. Particulièrement recommandé aux personnes ayant peu d’espace entre les dents, il permet un nettoyage manuel précis et minutieux. Le principe est simple : il suffit de couper quelques centimètres de fil, de tenir fermement les deux extrémités entre le pouce et l’index de chaque main puis de passer le fil entre les dents. Le mouvement doit être souple et très délicat.

Utilisée en complément du fil dentaire, la brossette est idéale pour éviter le dépôt de tartre, la prolifération de bactéries, mais également pour éliminer totalement les derniers petits résidus alimentaires. Semblable à un petit bâtonnet pourvu de poils rigides, elle se passe délicatement entre les dents à l’aide de petits mouvements verticaux et horizontaux. Pour une efficacité optimale, il est conseillé d’utiliser la brossette interdentaire au moins une fois par jour.

Pour maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire, il existe quatre règles simples à suivre et plus ou moins connues: se brosser les dents au moins deux fois par jour, consulter régulièrement un chirurgien-dentiste, privilégier une alimentation équilibrée et si besoin demander une prescription personnalisée au fluor. Mais qu'en est-il de l'usage du fil dentaire?

Son utilisation est recommandée après le brossage du soir pour garantir l'élimination de la plaque dentaire dans les zones que la brosse à dents ne peut pas atteindre. Moins la plaque dentaire est présente, moins le risque de maladie parodontale est élevé. Cette pathologie d’origine infectieuse liée à la stagnation de bactéries dans la plaque dentaire touche et détruit les tissus de soutien des dents (gencives et os).

Le fil dentaire est également utilisé pour éviter d'autres affections bucco-dentaires plus facilement réversibles comme la carie ou la gingivite. Mais selon l'UFSBD (Union française pour la santé bucco-dentaire), seulement 11% de la population française utilise le fil dentaire. Si cette recommandation est loin d'être acquise dans l'Hexagone, elle serait par ailleurs inutile, selon une enquête de l'Associated Press.


Cliquez ici pour voir la photo
Message déposé le 26.11.2018 à 07:53 - Commentaires (0)


Hygiène bucco-dentaire : la brosse à dents, une alliée de taille
Vous le savez d’ores-et-déjà, une bonne santé bucco-dentaire permet de tenir à distance bon nombre de maladies. Pour cela, rien que la brosse à dents, associée à un bon brossage, peut vous permettre de conserver une bonne hygiène et donc, prévenir les complications : dénutrition, maladies cardio-vasculaires…Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Un brossage de dents régulier et adapté est l’unique manière d’éliminer la plaque dentaire, il est donc primordial de veiller à conserver une bonne hygiène bucco-dentaire. « Le bon rythme, c’est le matin et le soir pendant deux minutes minimum, avec une brosse à poils souples pour éviter de traumatiser la gencive », explique le Dr Jean-Marc Dersot, chirurgien-dentiste à Paris et spécialisé en parodontologie.

Pour compléter l’utilisation de la brosse à dents, il est recommandé d’utiliser des brossettes interdentaires, à passer lentement entre chaque espace. Brosses et brossettes sont à changer tous les 3 mois pour être efficaces contre la plaque dentaire. Quant au dentifrice, il est préférable d’utiliser les produits riches en fluor. Enfin, un suivi chez le dentiste une à deux fois par an est indispensable pour repérer un éventuel problème caché.

Les experts ont expliqué que le bon usage de la brosse à dents permettrait de stabiliser le diabète. « Les bactéries présentes en bouches sont responsables d’une inflammation aggravant la résistance à l’insuline », explique le Dr Emilie Montasstier, spécialiste en diabétologie et nutrition au CHU de Toulouse et chercheur à l’Inserme.

Les éliminer régulièrement aide au contrôle de la glycémie et à la lutte contre le diabète, au point de diviser par deux le risque de développer un diabète non insulino-dépendant (type 2), chez une personne en bonne santé.

Selon une synthèse d’analyses publiée en février 2017 dans la revue « Cardiovascular Disorders », une bonne utilisation de la brosse à dents permet de diviser par deux le risque d’infarctus et d’AVC (Accident Vasculaire Cérébral) chez les personnes souffrant d’un problème bucco-dentaire. Un bon brossage permettrait donc de protéger son coeur.


Message déposé le 23.11.2018 à 07:52 - Commentaires (0)


Le chirurgien-dentiste pourra contester un avertissement
Muhammad Ali Seeroo, chirurgien-dentiste, a été autorisé par la Cour suprême, mardi, à contester une décision du Dental Council of Mauritius. Cet habitant de Centre-de-Flacq a logé une demande de révision judiciaire contre l’ordre des dentistes. Dans les faits, il conteste un avertissement qui lui a été servi dans une lettre en date du 5 mai 2017. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

L’affaire a été appelée devant les juges David Chan Kan Cheong et Aruna Devi Narain. Muhammad Ali Seeroo était représenté par Me Antoine Domingue, Senior Counsel. Le Dental Council, représenté par Me Robin Ramburn, Senior Counsel, n’a pas objecté à la première partie de la requête du chirurgien-dentiste. D’où la décision de la Cour suprême de permettre à Muhammad Ali Seeroo d’aller de l’avant avec sa révision judiciaire. Il s’agit maintenant de faire annuler la décision du Dental Council.

À l’origine du conflit se trouve un article de presse paru dans un hebdomadaire lors de son édition du 23 au 29 janvier 2013. Ces faits lui sont d’ailleurs reprochés dans une lettre du Dental Council, envoyée à Muhammad Ali Seeroo. Ladite correspondance avance qu’il s’agit d’une décision entérinée par l’ordre des médecins le 28 avril 2017.

Le chirurgien-dentiste soutient qu’il est enregistré auprès du Dental Council depuis le 5 mars 2010 et qu’il a depuis exercé son métier sur une base continue à son cabinet sis à la route Royale à Centre-de-Flacq. Il se targue de sa carrière sans tache dans sa plainte.

Muhammad Ali Seeroo nie s’être adonné à de l’auto-publicité. Or, soutient-il dans sa plainte, le 8 mars 2017, soit quatre ans plus tard, « un manque de déontologie », à la suite à un article intitulé « De belles dents à croquer », lui a été reproché.

Le chirurgien-dentiste explique avoir été informé qu’il y a deux plaintes qui ont été portées contre lui, mais que l’Ordre des dentistes ne va donner suite qu’à une seule. Par la suite, dit-il, il a été convoqué devant un comité d’enquête. Muhammad Ali Seeroo évoque « une décision arbitraire et injuste » à son égard. D’où sa décision de se tourner vers la Cour suprême.


Message déposé le 22.11.2018 à 07:32 - Commentaires (0)


Comment sont remboursés les soins dentaires ? Faites une simulation
Dévoilée à la mi-juin, à l’occasion du congrès de la mutualité, la réforme du reste à charge zéro (RAC 0) ou 100 % santé est l'objet de l'article 33 du le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) 2019 qui a été adopté à l'Assemblée nationale par les députés. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : (cliquez ici pour suivre le lien) et (cliquez ici pour suivre le lien). Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.


Actuellement, les consultations et les soins dentaires sont pris en charge à 70 % du tarif de base par la Sécurité sociale. « Donner à tous les Français un accès à des soins pris en charge à 100 %, dans le domaine de l’optique, de l’audiologie […] Après une large concertation avec les différents acteurs de la santé et professionnels des secteurs concernés, cette réforme […] va pouvoir se mettre en place progressivement au cours des trois prochaines années.

Cette concertation a permis de définir un panier « 100 % santé », comprenant des équipements et des soins de qualité répondant à l’ensemble des besoins de santé publique dans les trois domaines concernés. Cette offre sera accessible à tous les assurés et prise en charge à 100 % par l’assurance maladie obligatoire et les complémentaires santé, et donc sans reste à charge pour les patients. »

En dentaire, il existera trois paniers de soins prothétiques :
Le panier « 100 % santé » : intégralement remboursé
Le panier aux tarifs maîtrisés via des prix plafonnés (25 %)
Un panier aux tarifs libres permettant de choisir librement les techniques et les matériaux les plus sophistiqués (29 %)

Les niveaux d’équipement du panier de soins 100 % santé seront les suivants :
Couronnes céramique monolithique et céramo-métalliques sur les dents visibles (incisives, canines et 1e prémolaire) ; couronnes céramique monolithique zircones (incisives et canines) ; couronnes métalliques toute localisation
Inlays core et couronnes transitoires
Bridges céramo-métalliques (incisives et canines) ; bridges full zirconet métalliques toute localisation ; prothèses amovibles à base résine
Les tarifs des prothèses seront plafonnés et progressivement diminués à compter de 2019. Dans le même temps, les tarifs des soins conservateurs seront progressivement augmentés pour mieux valoriser ces actes réalisés par les chirurgiens-dentistes.

Le panier « 100% santé » entrera en vigueur :
A compter du 1er janvier 2020, pour certains soins prothétiques dentaires (couronnes et bridges)
A compter du 1er janvier 2021, pour l’ensemble des autres prothèses entrant dans le panier de soins sans reste à charge (prothèses amovibles notamment)




Les raisons de surveiller sa santé bucco-dentaire

Cliquez ici pour voir la photo
Message déposé le 21.11.2018 à 07:57 - Commentaires (0)


Page suivante >>Dernière page >>
 Livre d'Or

 Contact



Tous les messages
Y-Brush, une brosse à dents qui les nettoie toutes en 10 secondes
Une bonne hygiène aussi pour les implants
17% des Français renoncent aux prothèses dentaires
Formations cliniques et non-cliniques : une condition de survie pour les cabinets du futur
Les remèdes contre les problèmes bucco-dentaires
Un brossage de dents efficace en dix secondes?
Hygiène bucco-dentaire: La bouche, reflet de notre santé générale
Des Lyonnais créent une brosse à dents efficace en 10 secondes
Une convention qui réoriente la prise en charge et la rémunération des soins dentaires
Une dentiste alerte sur les matériaux toxiques contenus dans les composites dentaires
Santé buccodentaire : Le Maroc dévoile son nouveau plan à… New York
Je veux un appareil dentaire invisible
Nouveau service gratuit de prévention dentaire
Mauvaise haleine : il faut améliorer l’hygiène bucco-dentaire
Les jeunes bénéficient de rendez-vous gratuits chez le dentiste jusqu’à 24 ans
Quels sont les bienfaits de l’eau thermale pour les dents ?
HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE : BROSSETTES ET FIL DENTAIRE
Hygiène bucco-dentaire : la brosse à dents, une alliée de taille
Le chirurgien-dentiste pourra contester un avertissement
Comment sont remboursés les soins dentaires ? Faites une simulation
Les raisons de surveiller sa santé bucco-dentaire
Santé bucco-dentaire : la France est en retard
Une bactérie buccale à l'origine de la maladie d'Alzheimer ?
Gonesse : la maison de santé et la clinique dentaire sont ouvertes
Dans le Calvados, un dentiste jugé pour exercice illégal de la profession
Les maladies parodontales augmentent le risque de cancer chez les femmes âgées
Bientôt des prothèses dentaires intégralement remboursées !
Quand les problèmes dentaires provoquent des maladies à distance
Mal de dents : des conseils pour s’épargner la rage
Mutuelle dentaire : comment faire le bon choix ?
Le régime public de soins dentaires importe-t-il?
Comment et pourquoi optimiser le travail avec une assistante dentaire ?
Les 3 étapes d’un traitement endodontique réussi
Le dispensaire Saint-Martial a déjà reçu 300 patients démunis
4 astuces naturelles pour que vos dents soient plus blanches
Tarifs de dentistes: L'Assurance maladie dévoile ses propositions
Une dentiste roumaine comparaissait
Soins dentaires : le remboursement à 100 % commencera en 2020
Hygiéniste bucco-dentaire, sous-dentiste?
Les appareils orthodontiques : difficile de les entretenir
Plus d’un Québécois sur quatre est privé de soins bucco-dentaires en raison de leurs coûts élevés
Brossage des dents toujours la première arme
Une salle pour s'entraîner aux soins dentaires du futur à l'université de Montpellier
Les soins dentaires remboursés à 100 % en janvier 2020
Beauté et santé de la bouche : des objets connectés pour des dents parfaites
Les Français n’ont plus peur du dentiste
Handicap et santé bucco-dentaire: mobilisation des dentistes
Infection des dents de sagesse : la péricoronarite
La brosse à dents est un vrai problème pour notre planète
APHTE ET MAL DE GORGE : UN LIEN ?
3 REMÈDES DE GRAND-MÈRE À ESSAYER CONTRE LES APHTES
Dents : 4 blanchisseurs naturels dangereux à éviter
Solutions naturelles contre la plaque dentaire
Comment compléter le brossage des dents ?
Les conseils pour éviter la mauvaise haleine
L’hygiène des mains et buccodentaire à l’honneur
Le fluor : tout est question de dosage
La santé des dents : beaucoup plus précieuse qu'on ne le croit
Une tablette pour faciliter l'hygiène dentaire
Une nouvelle technique de réparation biogénique et biomimétique
Le point sur l'hygiène dentaire des enfants
KIT DE BLANCHIMENT DES DENTS : LE PRIX
Blanchiment En Cabinet Dentaire : Un Rendez-Vous Suffit
Avant de procéder au blanchiment des dents
Sensibilité dentaire : les solutions
Blanchir ses dents, pourquoi ? comment ?
PROBLÈMES LORS DE L'IRRADIATION LUMINEUSE


Créez votre blog sur Bebenautes.com